Je mesure la qualité de l'air près de chez moi grâce aux feuilles des arbres !

Activité : Réalisation de l'expérimentation : Les levures roses, bio-indicateurs de la qualité de l'air (TP), introduction

Certains organismes vivants comme les levures roses sont particulièrement sensibles à la présence de substances polluantes dans leur milieu de vie. La présence de ces organismes aussi appelés bio-indicateurs peuvent nous donner une indication sur la qualité de l’air.

Les levures roses (Sporobolomyces roseus) sont des champignons microscopiques très sensibles aux substances toxiques présentes dans l’air (notamment le SO2, le CO, les métaux lourds et les oxydes d’azote). Ces levures roses vivent notamment sur la face intérieure des feuilles de certains arbres (arbres à feuilles caduques). Plus l’air est de bonne qualité, plus les levures se développent bien. En cas de pollution, le nombre de champignons sur les feuilles diminue fortement. Les gaz toxiques que nous avons cités sont émis par la combustion des moteurs de voitures, des systèmes de chauffages et par certaines industries.

 


source:

Le protocle est disponible sur le site de l'Asbl Hypothèse