Activités fun et pédagogiques pour sensibiliser à l 'environnement !
Cette fiche est composée d'un descriptif et de plusieurs activités en lien avec votre thématique.

Mondialisation : une fatalité ?


Gagner 10 XP en téléchargeant ou en imprimant une fiche

Enseignons.be

Âges : 14-18 ans

Objectif : Porte d’entrée : géographie Savoirs : développement personnel, le temps : concept mondialisation, les pays de l’U.E. ; les acteurs : atouts, handicaps et contraintes humaines, sociales, politiques et économiques ; les dynamiques (flux) ; les élèves doivent acquérir les savoirs essentiels relatifs : à la construction d’une représentation interdisciplinaire de l’environnement (pp. 9-10, 14)

Parcours ErE :

  • Découvrir
  • Comprendre
  • Développer l'esprit critique
  • Se positionner
  • Agir
  • Participer
  • Évaluer

Discipline(s) :

  • Sciences humaines et sociales

Domaine(s) de l’ErE :

  • Composante politique
  • Composante éthique
  • Composante économique

Concept(s) Clé(s) : Thématique Travail Processus Production Distribution Localisation Territoires Pays Continent Monde

Descriptif :

Prise de conscience de la réversibilité du processus de mondialisation.

Source : 


http://www.enseignement.be/index.php?page=26954&navi=3537


http://www.enseignement.be/download.php?do_id=10287&do_check=

Gagner 10 XP en téléchargeant ou en imprimant une activité

  • Activité 1 : Prise de conscience de la réversibilité du processus de mondialisation.

    Analyser un texte décrivant les conditions de relocalisation en Europe des activités de production d’une multinationale. A l’aide de cartes thématiques décrivant les conditions socio-économiques aux niveaux européen et mondial, construire une synthèse (un schéma fléché ou un tableau comparatif) qui explique les causes de ce transfert et ses impacts sur l’environnement. Construire un schéma cartographique qui décrit les flux d’activités entre les différents territoires. 


    source:

     

    http://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques/fiche.php?&media_id=2660&index=0&no_reload=85467833_8

    http://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques/fiche.php?&media_id=2512&index=3&no_reload=85467833_6

    Ressources

     en lien direct avec la situation d’apprentissage

    Ikea délocalise d’Asie vers… l’Italie ROME

    DE NOTRE CORRESPONDANTE

    « La compétence des Italiens et leur capacité de produire des articles d’une qualité meilleure et à un prix plus bas que leurs concurrents asiatiques » ont convaincu le géant mondial du meuble

    Ikea de transférer trois de ses activités productives en Chine et en Italie. C’est ce que vient d’annoncer l’administrateur délégué d’Ikea Italie, Lars Petersson. Il s’agit de la production de tiroirs

    pour les meubles de cuisine Ikea, de robinets et de jouets qui sera confiée à trois usines du Piémont, au Nord de la péninsule.

    Cette « délocalisation », aux dépens des Asiatiques qui, hier encore, semblaient imbattables en raison de leurs prix très bas, est une belle revanche du « made in Italy » que l’on croyait

    dangereusement menacé par la concurrence chinoise. C’est que ce label a une excellente réputation au sein de la multinationale.

    La Billy italienne est plus solide

    Ainsi, on s’est aperçu que, lorsqu’elle sort d’une usine italienne, la fameuse bibliothèque Billy, qui est fabriquée dans divers pays, a beaucoup moins de réclamations après-vente. Autre qualité

    italienne : la rapidité de réaction aux commandes. Et tout cela dans un contexte où le coût de la main-d’œuvre est stable en Italie tandis qu’en Chine il est en hausse…

    Si Ikea a décidé ces nouvelles « délocalisations » vers l’Italie c’est aussi pour diminuer les frais de transport qui, dans le cas des produits asiatiques, peuvent représenter 50% du coût de

    production et qui risquent d’augmenter encore en même temps que le prix du pétrole. Déjà en 2011, le groupe suédois était le premier client des fabricants de meubles italiens qui, en raison de la

    crise, ont souvent dû se convertir en fournisseurs de grandes surfaces. Au total, 24 entreprises italiennes, localisées surtout dans des régions du Nord de l’Italie (Vénétie, Frioul et Lombardie)

    ont produit 8 % des meubles et autres objets d’ameublements vendus dans les magasins Ikea du monde entier. Une cuisine Ikea sur trois est « made in Italy ». Actuellement l’Italie est le

    troisième fournisseur du colosse suédois, derrière la Chine et la Pologne. Un quart des produits vendus par Ikea sont, cependant, toujours fabriqués en Chine. Pour l’instant… VANJA LUKSIC Le

    Soir, le 17 avril 2012

     général

    o Le dessous des cartes, tome 2 : Atlas d'un monde qui change Ce document révèle et décrypte l'impact présent et à venir de la mondialisation :

    rapports de forces, guerres futures, nouvelles puissances. Un livre pour comprendre aujourd'hui et préparer demain.

    o Jeu de la ficelle Jeu interactif et téléchargeable utilise la ficelle pour représenter les liens existants entre nos choix de consommation et leurs

    implications sur l'environnement, la santé ou la sphère socio-économique (approche systémique).

    Imprimer

Commentaires

Gagner 1 XP en laissant un commentaire

N'hésitez pas à déplier les cadres pour voir le contenu des activités.

Commander votre boite d'enquête

Commander
Contactez-nous

Connectez-vous pour pouvoir nous donner votre avis

Se connecter
25
xp
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Ab ad assumenda atque, commodi eveniet libero, maxime nam