Activités fun et pédagogiques pour sensibiliser à l 'environnement !
Cette fiche est composée d'un descriptif et de plusieurs activités en lien avec votre thématique.

Une espèce en voie d’augmentation : les algues !


Âges : 14-18 ans

Objectif : Comprendre le phénomène d'eutrophisation, en identifier les causes et critiquer les solutions proposées

Parcours ErE :

  • Découvrir
  • Comprendre
  • Développer l'esprit critique
  • Se positionner
  • Agir
  • Participer
  • Évaluer

Discipline(s) :

  • Sciences
  • Technique
  • Compétences transversales

Domaine(s) de l’ErE :

  • Composante écologique
  • Composante économique

Concept(s) Clé(s) : eutrophisation, sol, éco-système

Descriptif :

Cette fiche est en lien avec Enquête. Les différentes étapes ci-dessous correspondent aux étapes de la démarche pédagogique Enquête.
La thématique de la prolifération des algues permet d'aborder le phénomènes d'eutrophisation en lien avec les différentes pratiques agricoles actuelles. De plus, le rôle positif ou négatif joué par les êtres vivants dans les processus chimiques d’eutrophisation et de dénitrification, est discuté.

  • Activité 1 : Le problème existe-t-il ?

     

    Cette première étape permet d’objectiver le problème de l’eutrophisation. On propose d’analyser un article de presse, par exemple sur les marées vertes en Bretagne (voir Sources ci-dessous). La prolifération des algues qui est observée de manière spectaculaire en Bretagne est due au processus d'eutrophisation.

    Qu’est-ce que l’eutrophisation ? "L’eutrophisation est une forme singulière mais naturelle de pollution de certains écosystèmes aquatiques qui se produit lorsque le milieu reçoit trop de matières nutritives assimilables par les algues et que celles-ci prolifèrent. Les principaux nutriments à l’origine de ce phénomène sont le phosphore (contenu dans les phosphates) et l’azote (contenu dans l’ammonium, les nitrates, et les nitrites)." (voir site CNRS)

    Le phénomène d'eutrophisation est-il naturel ? Est-il en augmentation aujourd'hui ? Quelles sont les zones du monde qui sont touchées ?

     

     

    L’échelle envisagée dans cette fiche est mondiale, même si le problème affecte particulièrement la mer Baltique, le golfe du Mexique et la mer Jaune.

     

     


    source:

    Des exemples d'articles de presse : sur le site de la RTBF (2017), sur Futura Sciences, dans Sciences & Avenir (2017) et dans le Courrier International (2013).

    Une video de l'AFP qui présente succintement le phénomène d'eutrophisation.

    Pour une première définition de l'eutrophisation, vous pouvez consulter le dossier du CNRS sur l'eau. Pour en savoir plus sur le phénomène d'eutrophisation, vous pouvez regarder des articles par ici, par ici et par ici. Vous pouvez également visionner cette video.

    Vous trouverez des cartes qui montrent les sites où des marées vertes de produisent, dans le monde, en Europe et en Bretagne.

    Pour en savoir plus sur la qualité de l'eau en général, vous pouvez visionner la video C'est pas Sorcier "Eau en danger".

    Imprimer
  • Activité 2 : Quelles sont les conséquences ? Maintenant ? Plus tard ? Après moi ?

    Nous nous interrogeons sur les conséquences de l'augmentation de la quantité d'azote et de phosphore sur les biotopes aquatiques.

    Exemples :
    L’augmentation de nitrates et de  phosphates dans les écosystèmes aquatiques (eau douce ou eau salée) entraine :
    - La prolifération des algues
    - La diminution de l’oxygène dans l’eau
    - Une diminution de la biodiversité
    - Une diminution des écosystèmes « Zones humides ».
    - La pollution des plages
    - …

    Nous pouvons ensuite nous interroger sur la vitesse à laquelle les nitrates et les phosphates répandus sur les terres agricoles se déplacent vers les rivières.


    Les participants s'interrogeront sur l'ensemble des composants de l’environnement qui pourraient apparaître à cette étape. 


    source:

    Certaines sources qui apparaissent à l'étape précédente vous permettent d'analyser les conséquences de l'eutrophisation :

    - Le site Ecotoxicologie.fr

    - Un article de l'Université de Nantes

    - Un article de l'ENS

    - Un article dans Sciences et Avenir

    - Un article du Courrier International

    - Une video YouTube

    Imprimer
  • Activité 3 : Quelles sont les causes ?

    Nous nous interrogeons à présent sur les causes de l'eutrophisation. Nous commençons par identifier les causes qui paraissent évidentes. Ensuite, nous recherchons éventuellement un deuxième niveau de causes (la causes des causes) voire un troisième (la cause des causes des causes). Nous veillerons à identifier les liens qui existent entre les différentes causes identifiées. Quelques exemples :

    Exemple 1

    1e niveau de cause : Ependage de nitrates en excès dans le secteur agricole.

    2e niveau de cause : Besoin d’augmenter les rendements agricoles pour produire des plantes fourragères.

    3e niveau de cause : Volonté d’augmenter la production de viande bovine.

    ...

    Exemple 2

    1e niveau de cause : Réchauffement climatique

    2e niveau de cause : Pluies violentes

    3e niveau de cause : Erosion

    4e  niveau de cause : Entrainement des phosphates vers les cours d’eau.

    ...

    Exemple 3

    1e niveau de cause : Les stations d’épuration ne traitent pas l’excès de nitrates et de phosphates

    2e niveau de cause : Cela coûte plus cher

    3e niveau de cause : Sommes-nous prêts à payer plus cher pour améliorer la qualité de l’eau ?

    ...

     

     

     


    source:

    La cause principale de la prolifération des algues est donnée dans l'exemple 1. Vous pourrez consulter des données/cartes sur les excédents d'azote (qui proviennent des engrais et de l'azote atmosphérique), par exemple en Europe, et les comparer avec les endroits où ont lieu les marées vertes.

    Certaines sources qui apparaissent à l'étape précédente vous permettent d'analyser les conséquences de l'eutrophisation :

    - Le site Ecotoxicologie.fr

    - Un article de l'Université de Nantes

    - Un article de l'ENS

    - Un article dans Sciences et Avenir

    - Un article du Courrier International

    - Une video YouTube

    Le dossier scientifique du CNRS sur l'eau vous permettra d'aborder en particulier les causes de l'augmentation des phosphates dans l'eau.

    Imprimer
  • Activité 4 : Dans les causes identifiées du problème, qui joue un rôle ? « C’est à cause à qui ? »

     

    A partir de l’analyse des causes effectuées auparavant, nous pouvons identifier les acteurs qui interviennent aux différents niveaux de causes.

     

    Dans les exemples ci-dessous, nous pouvons identifier les agriculteurs, les gestionnaires des stations d’épuration, les consommateurs de viandes bovines, les conducteurs de voiture…

     

    Ceci permet de faire prendre conscience aux jeunes qu’ils et elles jouent un rôle, mais que la responsabilité de la problématique de départ est partagée entre un certain nombre d’acteurs/trices.

     

    Avec les élèves, on identifie les causes où ils/elles peuvent agir.

     


     


    source:

    Voir les sources des étapes précédentes.

    Imprimer
  • Activité 5 : Les actions possibles ?

     

    En fonction des acteurs identifiés précédemment, les jeunes seront amenés à choisir une action qu’ils ont envie de réaliser, individuellement ou collectivement. Différents types d’action pourront être envisagées mais dans le cas de l’eutrophisation il n’est pas aisé de définir une action concrète à réaliser au niveau individuel en dehors de la diminution de consommation de viande bovine. Néanmoins, on peut analyser les décisions politiques qui ont déjà été prises ou les suggestions faites pour ralentir ce phénomène.

    Ces différentes questions permettront aux élèves de préciser les actions qui pourraient être menées, par exemple sous la forme d'une action de sensibilisation :

    • Quelles sont les mesures prises pour limiter l’utilisation des phosphates ? Sont-elles suffisantes ?
    • Quels sont les organismes qui agissent sur la dénitrification ?
    • Quelles sont les mesures actuellement prises pour limiter l’épandage excessif de nitrates sur les cultures ? Sont-elles suffisantes ?
    • Comment ralentir et mieux maitriser la progression des nitrates vers les cours d’eau ?
    • Quelles sont les causes, non liées à l’agriculture, sur lesquelles je peux agir ?
    • Comment puis-je modifier mon alimentation pour réduire cette nécessité de rendement agricole lié à la production de plantes fourragères ?
    • ...

     La carte « Pas cette fois » permet de passer son tour si le ou la jeune ne souhaite pas passer à l’action cette fois-ci.

     

     


    source:

    Une des actions possibles consiste à sensibiliser les agriculteurs à planter des fixateurs d'azote dans leurs champs après leurs récoltes (voir par exemple cet article de la RTBF de 2009). En Belgique, l'association Protect'eau a pour but de sensibiliser à la protection de la qualité de l'eau. Vous trouverez différentes ressources sur leur site.

    Si vous souhaitez en savoir plus sur l'utilité du couvert végétal, vous pouvez regarder par ici.

    Pour en savoir plus sur la législation sur les phosphates dans les lessives, c'est par ici.

    Pour sensibliser sur l'importance des zones humides, vous pouvez consulter l'article du Courrier International.

    Pour en savoir plus sur l'utilisation des algues vertes comme engrais, vous pouvez regarder ici.

    Imprimer
  • Activité 6 : Evaluation

     

    Après le délai choisi avec les jeunes pour mener une/des action(s), une évaluation leur est proposée. L'action était-elle facile/difficile ? Doivent-ils/elles poursuivre leur(s) action(s) pour atteindre l’objectif fixé ? Ont-ils, ont-elles besoin d’aide ?

     

    Ce sera aussi le moment pour observer l'impact de leur(s) action(s) sur leur environnement !

     

     

    Imprimer
N'hésitez pas à déplier les cadres pour voir le contenu des activités.
Contactez-nous

Connectez-vous pour pouvoir nous donner votre avis

Se connecter