Activités fun et pédagogiques pour sensibiliser à l 'environnement !
Cette fiche est composée d'un descriptif et de plusieurs activités en lien avec votre thématique.

La pollution de l'air ici et ailleurs


Âges : 14-18 ans

Objectif : - Comprendre le rôle de l’atmosphère dans la vie sur Terre - Identifier les différentes sources de pollution de l’air en fonction des lieux sur Terre - Comprendre le lien entre pollution de l’air et climat

Parcours ErE :

  • Découvrir
  • Comprendre
  • Développer l'esprit critique
  • Se positionner
  • Agir
  • Participer
  • Évaluer

Discipline(s) :

  • Sciences
  • Sciences humaines et sociales
  • Éducation physique, bien-être et santé
  • Compétences transversales

Domaine(s) de l’ErE :

  • Composante sociale
  • Composante politique
  • Composante écologique
  • Composante économique

Concept(s) Clé(s) : changements climatiques, santé publique, délocalisation,...

Descriptif :

Cette fiche est en lien avec Enquête. Les différentes étapes ci-dessous correspondent aux étapes de la démarche pédagogique Enquête.
Dans les villes de Chine, du Vietnam, de Thailande, beaucoup de personnes portent des masques pour se protéger de l’air pollué. L’air y est–il plus pollué qu’ailleurs sur la Terre ? Qu’en est-il en Belgique , devrions nous aussi porter des masques ?

  • Activité 1 : Le problème existe-t-il ?

     

    A partir d’un article de presse (voir par exemple les ressources mentionnées ci-dessous), cette première étape permet d’objectiver le problème de la pollution de l’air extérieur. Quelles sont les régions du monde  les plus touchées ? Tous les citoyens du monde sont-ils logés à la même enseigne ? Quelle est la proportion de la population qui est exposée à la pollution de l’air extérieur ?

     

    Les élèves pourront également consulter les rapports des instances internationales (en français ou en anglais) telles que l’OMS (voir référence ci-dessous). Des bases de données permettront également de comparer la pollution de l’air de différentes régions. Ces documents permettront aux élèves de prendre conscience des différents types de particules responsables de la pollution de l’air dans l’atmosphère (petites particules, particules fines,…).

     

    Les cartes « Lieux » permettront de circonscrire l’échelle à laquelle le problème sera traité (la planète Terre) ainsi que les milieux de vie qui sont davantage affectés par la pollution de l’air.

     

     


    source:

    Voici quelques exemples d'articles de presse qui peuvent servir de point de départ :

    • Sur les masques portés par les cyclistes chez nous (RTBF, 2017)
    • Sur le rapport de l'OMS sur la qualité de l'air (LaLibre, 2016)

    Le rapport de l'OMS de 2016 est consultable en ligne (en français et en anglais).

    Pour connaître la pollution de l'air en temps réel d'une région du monde, vous pouvez consulter une carte interactive.

    Vous trouverez aussi des ressources diverses sur le site du projet Callisph'air du CNES.

    Imprimer
  • Activité 2 : Quelles sont les conséquences ? Maintenant ? Plus tard ? Après moi ?

     

    Nous nous interrogeons sur les effets de la pollution de l’air sur notre environnement. Quels sont les effets sur la santé des habitants ? Sur la mortalité ? La pollution de l’air influence-t-elle nos modes de vie ? Quelles sont les conséquences économiques que la pollution de l’air engendre (par exemple, en terme de coût pour la sécurité sociale) ? Est-ce bien que la pollution de l’air soit concentrée sur certaines régions ? Dans un contexte mondialisé, quelles stratégies politiques les différents pays adoptent-ils face à la pollution de l’air ? Pourrait-elle devenir source de conflits ? La pollution de l’air a-t-elle des effets sur les autres êtres vivants ? Sur le climat ?

     

    L’ensemble des composants de l’environnement devront être pris en compte à cette étape (voire les pictogrammes sur le plateau de jeu).

     

    Cette étape pourra faire l’objet d’un travail de recherche, individuel ou collectif, sur un effet particulier de la pollution de l’air.

     

     

     

     


    source:

    Pour s'informer sur l'impact de la pollution de l'air sur la santé, vous pouvez consulter le site de l'AWAC (Agence Wallonne de l'air et du climat). Pour s'informer sur l'impact de la pollution de l'air sur la mortalité, vous pouvez consulter des articles de presse (par exemple un article paru dans LaLibre 2016 discute de l'impact en Belgique et un article de LaLibre 2018 discute de son impact dans le monde).

    Pour s'informer sur les conséquences écologiques de la pollution de l'air, vous pouvez consulter le livre (disponible en ligne), Energie, pollution de l'air et développement durable de Claude RONNEAU, Presses universitaires de Louvain. Vous trouverez des propositions d'expériences scientifiques pour comprendre l'effet de serre, le smog,... dans cette brochure du WWF (1995) et celle de Greenpeace (2018).

    Pour vous informer sur des conséquences politiques et sociales, par exemple les migrations, vous pouvez consulter cet article de Futura Sciences.

    Pour aller plus loin sur l'évolution de la pollution de l'air, vous pouvez consulter cet article (en anglais).

    Imprimer
  • Activité 3 : Quelles sont les causes ?

     

    Nous nous interrogeons sur les causes de la pollution de l’air. Nous commençons par identifier les causes qui paraissent évidentes. Ensuite, nous recherchons éventuellement un deuxième niveau de causes (la causes des causes) voire un troisième (la cause des causes des causes). Nous veillerons à identifier les liens qui existent entre les différentes causes identifiées. Quelques exemples :

     

    Exemple 1

    1e niveau de cause : Importance du trafic routier avec combustion d’essence et de diesel qui émet du CO, des NOx et des particules fines (PM10 et PM2,5).

    2e niveau de cause : C’est facile et rapide de se déplacer en voiture en terme d’infrastructure, les villes modernes ont été conçues pour son utilisation, les technologies qui utilisent d’autres carburants (électricité, gaz,...), sont trop chers et pas toujours au point.

    3e niveau de cause : L’état ne prend pas les mesures suffisantes pour freiner l’usage de la voiture (taxes, infrastructures,…).

    4e niveau de cause : L’UE tente de préserver les entreprises automobiles, les pays du Sud-Est asiatique souhaitent avoir le même niveau de vie que les pays les plus développé

     

    Exemple 2

    1e niveau de cause : Présence d’industries polluantes (production d’électricité grâce au charbon,…) dans certains pays comme ceux d’Asie du Sud Est.

    2e niveau de cause : Délocalisation de nos industries (l’air est moins pollué chez nous maintenant).

    3e niveau de cause : La main d’oeuvre coûte moins cher.

    4e niveau de cause : Le niveau de vie et le pouvoir d’achats de ces pays est moins grand.

     

    Exemple 3

    1e niveau de cause : Lors d’éruptions volcaniques, de la poussière est rejetée dans l’atmosphère.

     

    Exemple 4

    1e niveau de cause : Certains pays comme la Chine se chauffent avec du charbon.

     

     

     

     


    source:

    Greenpeace a développé une brochure sur les impacts environnementaux de l'utilisation de la voiture.

    Imprimer
  • Activité 4 : Dans les causes identifiées du problème, qui joue un rôle ? « C’est à cause de qui ? »

     

    A partir de l’analyse des causes effectuées auparavant, nous pouvons identifier les acteurs qui interviennent aux différents niveaux de causes. Dans les exemples ci-dessous, nous pouvons identifier les humains qui par leurs comportements, contribuent, à petite ou grande échelle, à la pollution de l’air ; les citoyens qui se déplacent de plus en plus, les hommes et les femmes politiques qui pourraient prendre des mesures pour freiner le trafic routier, les industriels… Ceci permet de faire prendre conscience aux jeunes qu’ils jouent un rôle mais que la responsabilité de la problématique de départ est partagée entre un certain nombre d’acteurs. Avec les élèves, on identifie les causes où ils/elles peuvent agir.

     

     

    Imprimer
  • Activité 5 : Les actions possibles ?

     

    En fonction des acteurs identifiés précédemment, les jeunes seront amené.e.s à choisir une action qu’ils ont envie de réaliser, individuellement ou collectivement. Différents types d’actions pourront être envisagées (action militante, d’information, changement de comportement individuel,...). La carte « Pas cette fois » permet de passer son tour si le ou la jeune ne souhaite pas passer à l’action cette fois-ci.

     

    Imprimer
  • Activité 6 : Évaluation

    Après le délai choisi avec les jeunes pour mener une/des action(s), une évaluation leur est proposée. L'action était-elle facile/difficile ? Doivent-ils/elles poursuivre leur(s) action(s) pour atteindre l’objectif fixé ?

    Ce sera aussi le moment pour observer l'impact de leur(s) action(s) sur leur environnement !

    Imprimer
N'hésitez pas à déplier les cadres pour voir le contenu des activités.
Contactez-nous

Connectez-vous pour pouvoir nous donner votre avis

Se connecter